Théâtre de l'AGORA

AGORA : Place publique, lieu où se font des rencontres, où naissent des débats

Presse

Le Théâtre de l'Agora poursuit sa tournée dans les fermes

 


La pièce met en scène des vacanciers pas très nets...

Et non, ce n’est pas de l’illustre pachyderme dont il est question mais bien d’une île au cœur du pacifique... Mais ne soyez pas trop déçus, car la pièce écrite par Jean-Pierre Drouin pour le Théâtre de l’Agora saura vous séduire. Intitulée « La fièvre monte non loin de l’île Babar », l’histoire qu’elle raconte se déroule donc sur la fameuse île, à proximité de laquelle a été coulé pendant la seconde guerre mondiale un navire contenant cinq milliards de dollars or... Ce qui attire la convoitise de certains vacanciers, normaux, du moins en apparence.

«  C’est en ouvrant un Atlas que j’ai eu l’idée de cette pièce. Le but, c’est d’aller dans des endroits reculés pour faire voyager les gens, tout en se moquant de ces vacanciers un peu louches, qui vont petit à petit se révéler...  » La pièce est également musicale, puisque de multiples chansons accompagnent la pièce, grâce aux talents de pianiste de l’un des acteurs. «  C’est une fantaisie musicale,c’est-à-dire une pièce avec des chansons. Ça fait quelques années qu’on fait des spectacles avec de la musique, parce qu’on voulait amuser le public en chantant...   et aussi s’amuser !» explique Agnès Yver, actrice.

La pièce a tourné dans les fermes Marnaises depuis la fin du mois de juin avec un beau succès, le but étant de permettre aux habitants des petites communes autour d’Escardes, où est basée la troupe, d’avoir accès à un vrai spectacle professionnel. «  Les gens repartent généralement très contents, à la fin de la pièce  », se réjouit Jean-Pierre Drouin.

SYLVAIN MIONNET

Publié dans le journal L'Union le Jeudi 7 Août 2014