Théâtre de l'AGORA

AGORA : Place publique, lieu où se font des rencontres, où naissent des débats

Les pièces

Suffit de s'entendre

affiche-suffitdesentendre
Comédie sociale et musicale
de Jean-Pierre Drouin, musique Arnaud Jules

Mise en scène : Jean-Pierre Drouin
Décor : Armelle Drouin et Ulric Stahl, Jean-Pierre Vandenberghe - Costumes : GENIA
Lumières : Philippe Frich
Avec : Jean-Pierre Drouin, Alexis Perret, Philippe Rigot, Stéphanie Ruaux et Agnès Yver
Arrangements et orchestration: Arnaud Jules
Affiche : Armelle Drouin

 
NOTE DE L’AUTEUR
Les choses ne vont pas toujours comme on le souhaiterait, et il y a parfois des situations devant lesquelles on se retrouve un peu « coincé ». Dans tous les cas, pas de panique… Suffit de s’entendre !…
« Une bonne négociation vaut mieux qu’une mauvaise solution » disait Monsieur de La Palice….
Quelques exemples… Faites-en l’expérience, vous me donnerez raison.
Vous êtes mis en joue, à l’issue d’un braquage raté…. Face au policier… Pas de panique… Suffit de s ‘entendre !
Lors d’une opération à cœur ouvert, dans votre demi-sommeil, vous distinguez le chirurgien, tenant votre cœur dans sa main gauche. Il vous annonce un dépassement d’honoraires…. Pas de panique… Suffit de s’entendre !
Vous êtes patron d’entreprise, parti au bout de la terre (avec la caisse) après un plan social qui vous a contraint de licencier beaucoup de monde. Lors d’une excursion, vous vous retrouvez au milieu d’un groupe de touristes… Ce sont vos anciens salariés venus se consoler des longues années de chômage qui les attendent…. Vous voulez éviter votre rapatriement sanitaire ?… Pas de panique… Suffit de s’entendre !
Vous vous retrouvez dans une penderie obscure, dans votre plus simple appareil, vos habits sur les genoux…. Par la porte, vous entendez la dame nier, pleurer, avouer, et s’excuser… Au moment où la lumière envahit ce lieu où l’on n’entendait que votre cœur battre… Face à ce mari féroce… Pas de panique… Suffit de s’entendre !…
Dans l’histoire qui nous intéresse… Une entreprise menacée où tout le monde s’affronte… Oh ! lala… Et quand, en plus, la République s’en mêle…. Quelle mayonnaise ! Il nous faut rappeler que pour la réussir, comme le dit la chanson, « doucement l’huile doit être versée, sinon ça va rater »… Mais surtout…. Pas de panique… Suffit de s’entendre !