Théâtre de l'AGORA

AGORA : Place publique, lieu où se font des rencontres, où naissent des débats

Presse

Une tournée d'été avec Eugène Labiche

PB 18 Juillet17

Le Théâtre à la ferme reprend la route

PB 30 Juin17

Le Théâtre à la fere c'est reparti

union260617

Le théatre de l'Agora fait ferme comble

Lunion 03 09

Pays Briard à la Prévert

PB 24 et 31 JUILLET

Prévert s'invite à la ferme durant tout l'été

Lunion 12 07

Le Théâtre de l'Agora poursuit sa tournée dans les fermes

 


La pièce met en scène des vacanciers pas très nets...

Et non, ce n’est pas de l’illustre pachyderme dont il est question mais bien d’une île au cœur du pacifique... Mais ne soyez pas trop déçus, car la pièce écrite par Jean-Pierre Drouin pour le Théâtre de l’Agora saura vous séduire. Intitulée « La fièvre monte non loin de l’île Babar », l’histoire qu’elle raconte se déroule donc sur la fameuse île, à proximité de laquelle a été coulé pendant la seconde guerre mondiale un navire contenant cinq milliards de dollars or... Ce qui attire la convoitise de certains vacanciers, normaux, du moins en apparence.

«  C’est en ouvrant un Atlas que j’ai eu l’idée de cette pièce. Le but, c’est d’aller dans des endroits reculés pour faire voyager les gens, tout en se moquant de ces vacanciers un peu louches, qui vont petit à petit se révéler...  » La pièce est également musicale, puisque de multiples chansons accompagnent la pièce, grâce aux talents de pianiste de l’un des acteurs. «  C’est une fantaisie musicale,c’est-à-dire une pièce avec des chansons. Ça fait quelques années qu’on fait des spectacles avec de la musique, parce qu’on voulait amuser le public en chantant...   et aussi s’amuser !» explique Agnès Yver, actrice.

La pièce a tourné dans les fermes Marnaises depuis la fin du mois de juin avec un beau succès, le but étant de permettre aux habitants des petites communes autour d’Escardes, où est basée la troupe, d’avoir accès à un vrai spectacle professionnel. «  Les gens repartent généralement très contents, à la fin de la pièce  », se réjouit Jean-Pierre Drouin.

SYLVAIN MIONNET

Publié dans le journal L'Union le Jeudi 7 Août 2014

sud-ouest de la Marne

Le théâtre de l'Agora reprend encore cette année sa tournée des fermes du Sud-Ouest marnais pour jouer un spectacle consacré à Boris Vian.

lunion170713a

lunion170713b

Cela fait 19 ans que la troupe du théâtre de l'Agora écume les fermes du Sud-Ouest marnais. 12 hangars agricoles accueilleront cette année la scène, à deux pas des tracteurs, charrues ou caisses à pommes de terre. Un décor peu habituel, vite oublié une fois les acteurs sur scène. L'ambition de cette joyeuse équipe d'une vingtaine de personnes qui est basée à Escadres, près d'Esternay : rendre le théâtre accessible à tout le monde, même dans les petites communes de la campagne, et surtout dans les villages isolés du Sud-Ouest marnais. Il ne s'agit pas spectacle au rabais, loin de là. Le théâtre de l'Agora a interprété de nombreux textes d'un de ses fondateurs, Jean-Pierre Drouin. Mais les acteurs, tous professionnels, ont aussi joué du Marivaux, Labiche, Offenbach, Feydeau et même Hugo l'année dernière. Des pièces du répertoire qui sont émaillées de chansons écrites par Jean-Pierre Drouin. Chansons qui font sourire les spectateurs et rendent le texte encore plus accessible. Et des chansons, il y a en a de nombreuses dans le spectacle présenté par le théâtre de l'Agora cette année. « Nous jouons un spectacle intitulé « En a-vian la zizique », indique Agnès Yver, du théâtre de l'Agora, c'est un spectacle composé de petites pièces en un acte et de chanson. Tous les textes sont de Boris Vian. » « Textes très actuels » Un pianiste est présent sur scène pour jouer en direct. « Nous avions préparé ce spectacle depuis quelque temps déjà et nous hésitions avec un autre spectacle dédié à Jacques Prévert, raconte Agnès Yver, tous les spectateurs devraient y retrouver des chansons connues. Il s'agit d'un spectacle qui ressemble à un cabaret, tout en conservant sa forme classique, avec une scène. » Selon Agnès Yver, Boris Vian (qui est mort en 1959), « est toujours très actuel, on peut s'en apercevoir dans les chansons ou les textes que nous interprétons sur scène et qui parlent de religion ou de politique par exemple ». Comme les écrits de Boris Vian sont d'actualité, la magie du théâtre à la ferme agit chaque année sur les spectateurs qui se précipitent nombreux dans les hangars agricoles reconvertis en salles de spectacles.

Guillaume TALLON

Publié dans le journal L'Union le 17 juillet 2013

Du théâtre dans la ferme

lunion310712

On aurait pu craindre que les menaces d'orage empêchent le public de se rendre au hameau de la ferme de la Queue dans la petite commune de Joiselle en ce vendredi soir, la météo ayant placé la Marne en vigilance orange. Il n'en fut rien et la grange qui accueillait la troupe de l'Agora pour une nouvelle représentation du spectacle de théâtre à la ferme s'est gentiment remplie.
Un public qui a suivi avec attention la comédie mêlée de couplets « Mangeront-ils » de Victor Hugo sur une musique de Benoît urbain et une mise en scène par Jean-Pierre Drouin.
Les six acteurs, Nathalie Lacroix, Clémence Mercier, Agnès Yver, Didier Boulle, Damien Roussineau et Jean-Pierre Drouin, ont su donner le meilleur d'eux-mêmes pour emporter les spectateurs dans une comédie dans laquelle Hugo représente un roi jaloux, furieux et ridicule, qui poursuit sa fiancée et son amant. Les deux fugitifs se réfugient dans un cloître, où la nourriture manque. Aidés par un voleur qui trouvera à manger et une sorcière qui trompera le roi grâce à une prophétie grotesque, la pièce ira jusqu'au dénouement, heureux.
A l'issue du spectacle, comédiens et spectateurs ont échangé leurs impressions tout en buvant un verre de cidre offert par les maîtres des lieux.
Prochaines représentations à Gaye le vendredi 3 août et La Chapelle-Lasson le samedi 4.
Réservations au 03.26.80.41.15.

Publié dans le journal L'Union le mardi 31 juillet juillet 2012

Bergères-sous-Montmirail Théâtre dans la grange

lunion200712
Les comédiens ont présenté « Mangeront-ils »,
une comédie poétique mêlée de couplets de Victor Hugo écrite en 1867.

Chaque année, les acteurs de la troupe du théâtre de l'Agora sillonnent les villages du Sud-Ouest Marnais dans le cadre du « Théâtre à la ferme ». Lors de leur dernière représentation, les comédiens, Nathalie Lacroix, Clémence Mercier, Agnès Yver, Didier Boulle, Damien Roussineau et Jean-Pierre Drouin, ont fait une halte dans la grange des Roises de Bergères-sous-Montmirail.
Pendant deux heures, les comédiens ont présenté « Mangeront-ils », une comédie poétique mêlée de couplets de Victor Hugo écrite en 1867. Dans un cadre digne d'un conte de fées, Hugo représente un roi jaloux, furieux et ridicule, qui poursuit sa fiancée et l'amant de celle-ci… Ces derniers se réfugient dans un cloître, où la nourriture manque, mangeront-ils ? C'est l'intrigue de la pièce. Ils sont alors aidés par un voleur qui leur trouve à manger, et une sorcière qui trompe le roi grâce à une prophétie grotesque, à laquelle le souverain sera assez stupide de croire.
L'orage et la pluie survenus une heure avant les trois coups ont limité le nombre de spectateurs. Pour Jean-Pierre Beal, propriétaire des lieux, « l'envol de la pièce se fait dans une deuxième moitié où les acteurs se lâchent, notamment Damien Roussineau, remarquable de présence. Sa formation de danseur explique une gestuelle fluide et ample. C'est un vrai plaisir de le voir évoluer et comme le texte est à la hauteur, c'est toute la troupe qui prend du plaisir et embarque le public. »
Dans 25 ans peut-être, les grands-mères raconteront à leurs petits-enfants qu'il y avait du théâtre de ferme en ferme, pendant l'été, dans la Brie Champenoise. Une chance de délaisser un soir la télé, pour aller découvrir au coin de la rue, chez des voisins, des acteurs en vrai.

Publié dans le journal L'Union le vendredi 20 juillet juillet 2012